Astuces pour détecter dans les bois et forets

In Astuces de détection
Comment bien détecter en foret

Les champs sont souvent les terrains de prédilections pour détecter. Mais plus la chaleur approche, plus on préfère se rapprocher des zones boisées à l’ombre. D’autant que dès que les mois d’été approchent, la disponibilité des champs devient de plus en plus rare. Il faut donc trouver de nouvelles zones. Il se trouve que les bois et forets sont des lieux les plus propices pour prolonger la détection pendant cette période plus estivale. Mais détecter une forêt ne se fait pas du tout de la même façon que pour un champ. Aussi nous allons vous lister quelques trucs et astuces afin de vous faciliter la vie.

Quelques bonnes astuces pour prospecter une forêt

Trouvez un point d’eau

Si vous voyez une marre, un ruisseau ou une rivière, commencez par là. À un moment donné, les gens utilisaient probablement cette source d’eau pour boire, se laver ou pecher. Si des gens étaient là, il y a de fortes chances qu’ils aient laissé tomber quelque chose qui pourrait vous intéresser.

Vous pouvez rechercher autour du rivage et si vous avez un détecteur de métaux sous-marin, vous devriez également vérifier les zones peu profondes où les gens auraient pataugé et possiblement perdre les bijoux qu’ils portaient.

foret
Restes d’un porte monnaie contenant des monnaies du XIXème siècle en argent et en bronze trouvé à coté d’un point d’eau en foret

Dirigez-vous vers les hauteurs

Si vous voyez des zones plus élevées dans les bois où vous vous trouvez, vous devriez chercher au point le plus haut. Les gens qui cherchaient des endroits pour construire une propriété familiale appréciaient parfois un terrain plus élevé parce qu’ils pouvaient voir des gens venir de loin (la foret n’a pas toujours été là). Ce point de vue en hauteur s’avérait probablement utile.

Moins c’est plat, mieux c’est

Les bois et forets étaient des endroits où se déroulaient certains conflits locaux. Un historien m’a raconté un jour que lorsqu’une bataille ou un conflit avait lieu dans une foret assez vallonnée, les soldats enterraient leur bourse ou butin, avant le combat, au pied des collines. Les combats avaient souvent lieu sur les flancs ou au sommet des collines. Se le soldat revenait en vie de la bataille, il revenait le déterrer pour continuer son chemin. Dans le cas contraire …… un prospecteur le sauvait pour perpétuer son histoire.

detection en foret

Recherchez les vieux arbres

L’un de mes conseils de détection de métaux préférés est de prospecter autour des plus grands et des plus vieux arbres que vous puissiez trouver. S’ils sont énormes, il est probable que les gens les utilisent comme coin pour se reposer, plusieurs années voir siècles avant vous. Et si les gens étaient debout ou assis au pied de l’arbre, pendant de longues périodes, il y a de fortes chances qu’ils aient laissé tomber des choses pendant sa pose.

Essayez de quadriller votre zone de recherche

Il est certain que faire un quadrillage de prospection est plus simple dans un champ que dans une foret, mais vous pouvez adopter cette stratégie pour être certain de ne pas louper de zones. D’autant que la désorientation est rapide en foret. Tout se ressemble. Sachez qu’il existe des applications pour smartphone qui permettent de géolocaliser et tracer votre chemin sur une carte (on s’en sert pour faire des randonnées ou du VTT). Très pratique et cela permet de maitriser le risque de se perdre.

La qualité des trouvailles en foret

Généralement, une foret est toujours considéré comme propre et peu pollué. Car historiquement, les zones boisées aujourd’hui l’ont toujours été (ceci est une généralité). Donc sauf dans le cas de bois de sylviculture reconnaissable par des rangers d’arbres bien alignées et propres, les bois et fortes ont très peu bougé dans le temps. Cela veut donc dire que la terre a été très peu travaillé. Du coup, les trouvailles seront en bien meilleur état.
Mais à l’inverse, qui dit peu de travail humain, dit également peu de passage donc moins de trouvaille. En finalité, vous trouverez moins mais de bien meilleure qualité. 
La difficulté, c’est l’humus. L’humus est la partie superficielle du sol, en foret, créé par la décomposition des branches et des feuilles. Avec le temps, cet humus devient de la terre végétale qui se superpose sur l’ancienne terre. Aussi, une trouvaille perdue, se retrouvera, petit en petit en profondeur, sans aucun moyen mécanique de le voir remonter contrairement à un champ de culture.

Quel détecteur utiliser en Foret ?

Du fait du précédent chapitre, ces problématiques imposent donc un certain type de matériel. Nous vous conseillons de ne pas détecter sur les chemins pour rester discret. Gardez votre détecteur et votre pelle dans votre sac à dos pour ne pas vous faire remarquer; empruntez un chemin, puis entrez dans la foret. Une fois à non visible à 50 voir 100m de tout accès, vous pouvez assembler votre détecteur. Utilisez toujours un casque pour ne pas déranger la faune et ne pas attirer l’attention des curieux.

Un détecteur basse fréquence pour prendre plus profond

Comme vu précédemment, les trouvailles auront tendance à être plus profonde que dans n’importe quel autre type de terrain. Aussi, il faut préférer un détecteur basse fréquence qui aura tendance à taper plus profond. Privilégiez la puissance afin de traverser les couches d’humus. Les détecteurs haute fréquence auront de meilleures performances sur les très petites cibles, l’or et les alliages mais auront plus de mal en profondeur. Un Teknetics T2 avec sa fréquence de 14kHz est un excellent compromis entre haute et basse fréquence. Il trouve très petit (photo de l’obole ci-dessous) tout en atteignant de grandes profondeurs.

magnifique obole gauloise trouvé avec un detecteur T2 de technetics en 14Khz

Quel type de disque ?

Une foret est loin d’être accessible dans certain cas. Les arbres, les buissons, les ronces, les feuilles, bref, c’est pas aussi simple qu’un champ. Aussi, il vaut mieux utiliser un petit disque (30cm de diamètre maximum) pour pouvoir se faufiler partout ou c’est possible. En moyenne, entre 50 et 75 % de la surface d’une foret est détectable et ce selon la saison. Donc il faut être capable de repérer les zones qui sont les plus clairsemés pour pouvoir chercher et trouver quelque chose, convenablement avec un détecteur de métaux. Repasser sur les ronces et orties une fois l’hiver arrivée quand elles sont à terre, peut vous permettre de faire de belles découvertes.

N’oubliez pas votre pinpointer !

Prenez avec vous un pinpointer. Lorsque vous allez creuser, la végétation brise le contraste de objets en bronze ou sombres (billons ou argent). Aussi, il n’est pas rare de devoir fouiller la terre que vous avez creusé au milieu de l’humus. Et vous allez vite vous rendre compte que sans pinpointer, vous allez perdre beaucoup de temps à chercher. Un pinpointer permet de localiser plus facilement votre cible dans ces zones peu contrasté. Cliquez ici pour voir les meilleurs pinpointers.

Le matériel à emporter avec soit en foret pour votre sécurité

Un sac à dos

Avoir un sac est essentiel pour transporter tout ce dont vous aurez besoin pendant votre escapade. Comme vous marcherez probablement un certain temps, vous devrez transporter plus de choses que vous ne le feriez dans une zone découverte et accessible. C’est un élément de sécurité pour vous.

Un répulsif anti moustiques et tiques

Vous pourriez penser que vous êtes assez dur pour vous passer d’un insecticide, Vous pourriez avoir raison dans la plupart des cas. Les insectes dont les moustiques, adorent les zones ombragées, plus particulièrement lorsqu’il fait chaud. Un moustique sent la présence une proie (vous en l’occurrence) à 30 mètres à la ronde. Elles sont attirées par l’acide lactique qui s’évacue par la sueur. Et quand on détecte, on marche, on creuse, on transpire. Donc on se fait piquer

Une autre raison pour laquelle un insecticide est une bonne idée en foret est qu’il offrira une certaine protection contre les tiques. Les tiques doivent être évitées autant que possible car elles sont porteuses d’un certain nombre de maladies, dont la maladie de Lyme.

De l’eau

Vous devrez emporter de l’eau potable avec vous lorsque vous serez dans les bois. Il n’y aura pas de robinets d’eau à proximité. Vous devez emporter des bouteilles supplémentaires au cas où vous vous perdriez ou décidez de rester plus tard que prévu. L’eau est vital surtout lorsqu’il fait chaud et qu’on pratique une activité de plein air. Alors si en plus vous vous perdez, vous devez impérativement avoir tout le nécessaire pour être en plein possession de vos moyens et l’eau en fait parti.

Des bottes

Vous devrez beaucoup marcher tout en vous protégeant des ronces et des racines. Ainsi, vous aurez besoin de bottes confortables et les supporter pendant de nombreuses heures. Il faut que les semelles soient les plus épaisses possibles pour avoir un bon conforme de marche, et si possible les plus hautes possibles pour vous protéger les tibias.

Un téléphone portable chargé

Les forets peuvent être un bel endroit, mais cela peut aussi être dangereux à certains moments. Vous devrez être à l’affût de votre environnement (en même temps, vous êtes là pour ça). Se perdre est toujours une réalité quand on va dans les bois. Et selon le terrain, il y a aussi la possibilité de tomber ou de se blesser.

monnaie royale trouvé en foret

Apporter un téléphone portable vous aidera à vous réduire des risques au cas où vous auriez un accident et auriez besoin d’aide. Si vous trouvez un gros trésor lourd, vous aurez également besoin de ce téléphone pour appeler vos amis de confiance pour vous aider à le faire glisser vers votre véhicule (ceci est juste pour vous faire rêver un peu).

Une pelle robuste et dentelée

Dans les bois, vous allez rencontrer des racines d’arbres qui vous donneront envie de pleurer. Vous aurez besoin de la puissance d’une pelle solide et robuste et dentelée pour les couper et accéder aux endroits cachés. Vous pouvez également utiliser un couteau de fouille pour dégager les et creuser dans les racines.

Des gants

Si vous prospectez dans les bois, vous allez rencontrer des plantes que vous ne voulez vraiment pas toucher comme des ronces ou orties. Porter des gants permet de vous protéger les mains des griffures ou piqures. Personnellement j’en parte tout le temps même en champ car c’est une habitude que j’ai pris depuis mes débuts, surtout avec tous les produits phytosanitaires qui sont balancés dans les sols.

Une boussole ou un GPS

Selon la profondeur dans laquelle vous prévoyez d’aller dans les bois, une boussole est toujours une bonne idée surtout si vous avez des problèmes de réseaux avec votre téléphone qui ne capte pas de signal ou de GPS. Vous avez peut-être juste l’intention d’aller à la lisière, mais une chose en amène une autre et vous vous retrouvez au fond des bois et vous ne savez pas comment sortir. Si vous n’avez pas laissé de fil d’Ariane, vous feriez mieux d’avoir une boussole à portée de main. C’est toujours utile.

Abonnez-vous pour recevoir les nouveaux articles par e-mails.

You may also read!

monnaie romaine L’avers de ce denier présente la légende ANTONINVS PIVS AVG. Il ne s’agit néanmoins pas d’un denier d’un emepereur de la dynastie des Antonins mais de Caracalla, son vrai non étant Marcus Aurelius Antoninus

Comment lire une monnaie romaine et déterminer son origine ?

Trouver une monnaie romaine en détection c'est bien, voire géniale. Mais une fois bien nettoyer, il est super intéressant

Read More...
casque sans fil minelab

Comment coupler un casque sans fil sur les détecteurs Minelab Equinox et un Vanquish

Minelab est l'un des premiers fabricants à équiper tous ses détecteurs de métaux de casques sans fil. Cela a

Read More...
La différence de diamètre est énorme avec les disques standards 21x16 et 23x30 cm sef !

Disque SEF: gagnez 30% de performance sur votre détecteur Garrett ACE

Comment transformer un détecteur de métaux bas de gamme comme un Garrett ACE 250 vers un détecteur performant milieu

Read More...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu