Astuces pour détecter dans les bois et forets

In Astuces de détection
Comment bien détecter en foret


Lorsqu’on cherche à détecter, on pense souvent aux champs. Cependant, avec l’arrivée de la chaleur, l’idée de se retrouver à l’ombre des zones boisées devient de plus en plus attrayante. Et soyons francs, dès que les mois estivaux pointent le bout de leur nez, les champs se font rares. Il est donc temps d’explorer de nouveaux terrains. Les bois et les forêts se présentent comme des endroits parfaits pour prolonger nos sessions de détection pendant cette saison plus chaude.

Cependant, il est important de souligner que détecter dans une forêt n’a rien à voir avec la détection dans un champ. Nous sommes là pour vous donner quelques conseils et astuces qui faciliteront cette expérience. Prêts à découvrir ces petits secrets qui vont rendre votre vie de détecteur bien plus agréable ? On y va !

Faire une bonne prospecter une forêt

pour bien prospecter en forêt, on a quelques astuces sympas à vous partager. On va tutoyer un peu la nature et voir ce qu’on peut dénicher.

D’abord, cherchez de l’eau. Si vous tombez sur une marre, un ruisseau ou une rivière, c’est le point de départ idéal. Autrefois, les gens utilisaient ces sources pour boire, se laver ou pêcher. Et croyez-moi, si quelqu’un était là, il a sûrement laissé tomber quelque chose d’intéressant. Faites un tour autour du rivage, et si vous avez un détecteur de métaux sous-marin, n’hésitez pas à explorer les zones peu profondes où les gens auraient pu perdre leurs bijoux en pataugeant.

foret
Restes d’un porte monnaie contenant des monnaies du XIXème siècle en argent et en bronze trouvé à coté d’un point d’eau en foret

Ensuite, regardez vers le haut. Si vous repérez des zones plus élevées dans les bois, c’est là qu’il faut fouiller. Les anciens aimaient bien choisir des terrains en hauteur pour avoir une vue dégagée sur les alentours. Pratique pour voir venir du monde, surtout quand la forêt n’était pas aussi dense qu’aujourd’hui.

Et rappelez-vous, moins c’est plat, mieux c’est. Les bois étaient souvent le théâtre de conflits locaux. Il paraît qu’avant une bataille, les soldats enterraient parfois leur butin au pied des collines. Si le soldat revenait indemne, il déterrait son trésor. Sinon, eh bien, un prospecteur en herbe avait peut-être une chance de trouver une histoire à raconter.

detection en foret

Un autre conseil malin, explorez autour des vieux arbres imposants. Si ces arbres sont là depuis des lustres, il y a de fortes chances que des gens aient laissé tomber des choses à leurs pieds, que ce soit debout ou assis.

Enfin, organisez votre recherche en quadrillage, même si c’est un peu plus compliqué en forêt. Les applis de géolocalisation sur smartphone peuvent vous sauver la mise, surtout quand tout se ressemble et que la forêt peut vite désorienter. C’est pratique et ça évite de se perdre en chemin.

Et, parlons qualité. En général, les bois sont moins pollués et plus préservés. Cela signifie que les trouvailles sont souvent en meilleur état. Attention cependant à l’humus, cette couche superficielle du sol créée par la décomposition des branches et des feuilles. Les objets perdus peuvent s’enfoncer au fil du temps sans moyen mécanique pour les faire remonter, contrairement à un champ cultivé.

l’état des trouvailles en foret

En règle générale, une forêt est considérée comme un endroit propre et peu pollué. Historiquement, les zones boisées ont toujours conservé cette réputation (bien sûr, c’est une généralité). À moins que vous ne tombiez sur une forêt de sylviculture, reconnaissable par ses rangées d’arbres bien alignées et soignées, les bois et forêts ont subi très peu de changements au fil du temps. Cela signifie que le sol a été très peu altéré, ce qui se traduit par des trouvailles en bien meilleur état.

Cependant, il y a un revers à la médaille. Moins de travail humain signifie également moins de passages, donc moins de trouvailles. En fin de compte, vous en découvrirez peut-être moins, mais elles seront de bien meilleure qualité.

Le défi principal réside dans l’humus. L’humus constitue la partie superficielle du sol en forêt, créé par la décomposition des branches et des feuilles. Au fil du temps, il se transforme en terre végétale qui recouvre l’ancien sol. Ainsi, une découverte égarée s’enfoncera progressivement en profondeur, sans aucun moyen mécanique de la faire remonter, à la différence d’un champ cultivé. Voilà pourquoi dénicher des trésors en forêt peut parfois nécessiter un peu plus de patience et d’efforts !

Existe-t-il est détecteur spécialisé pour la foret ?

Choisir le bon détecteur pour explorer la forêt est essentiel, compte tenu des particularités de ce terrain. Voici nos conseils pour vous orienter dans votre choix.

Tout d’abord, il est important de rester discret pendant votre prospection. Évitez de détecter sur les chemins pour ne pas attirer l’attention. Gardez votre matériel dans votre sac à dos jusqu’à ce que vous soyez à une distance suffisante des accès principaux. Une fois isolé, assemblez votre détecteur tout en portant un casque pour éviter de déranger la faune et de attirer les curieux.

magnifique obole gauloise trouvé avec un detecteur T2 de technetics en 14Khz

En ce qui concerne le détecteur lui-même, optez pour un modèle basse fréquence. Comme évoqué précédemment, les objets ont tendance à se trouver en profondeur dans la forêt, donc un détecteur basse fréquence est plus approprié pour détecter à travers les couches d’humus. Par exemple, le Teknetics T2 avec sa fréquence de 14kHz offre un bon compromis entre haute et basse fréquence, vous permettant de détecter à la fois les petites cibles et les objets plus profonds.

En ce qui concerne le disque du détecteur, optez pour un modèle de taille réduite, idéalement d’un diamètre maximum de 30cm. Les obstacles tels que les arbres, les buissons et les ronces rendent la forêt moins accessible, il est donc préférable d’utiliser un disque plus petit pour pouvoir vous faufiler partout où c’est possible.

N’oubliez pas d’emporter un pinpointer avec vous. En forêt, la végétation peut rendre difficile la localisation des objets une fois que vous avez creusé. Un pinpointer vous permettra de localiser plus facilement votre cible dans ces zones peu contrastées, ce qui vous fera gagner du temps et vous aidera à faire de belles découvertes.

En suivant ces conseils et en choisissant le bon équipement, vous serez prêt à partir à la chasse aux trésors en forêt !

Le matériel de sécurité


Lorsque vous partez à l’aventure en forêt, quelques précautions s’imposent, et c’est là que le matériel adéquat entre en jeu. Voici ce que vous devriez emporter avec vous pour assurer votre sécurité.

D’abord, un sac à dos est indispensable. Vous allez marcher un moment, donc il vous permettra de transporter tout le nécessaire. C’est un véritable atout pour votre sécurité pendant votre escapade en forêt.

Ensuite, pensez à un répulsif contre les moustiques et les tiques. Même si vous vous croyez assez costaud pour vous passer d’insecticide, la réalité en forêt peut être différente. Les insectes, surtout les moustiques, sont friands des zones ombragées, surtout quand il fait chaud. Vous ne voulez pas être leur prochaine proie, n’est-ce pas ? De plus, un insecticide vous protégera des tiques, porteuses de maladies telles que la maladie de Lyme.

monnaie royale trouvé en foret

Bien sûr, n’oubliez pas de l’eau potable. En forêt, pas de robinet à proximité. Emportez suffisamment de bouteilles, surtout si vous prévoyez de prolonger votre escapade. L’eau est essentielle, surtout en plein air par temps chaud. Si, en plus, vous vous égarez, vous serez content d’avoir tout ce qu’il faut pour rester en forme.

Des bottes confortables sont de rigueur. Vous allez beaucoup marcher, en évitant les ronces et les racines. Optez pour des bottes avec des semelles épaisses pour une bonne adhérence et si possible, des tiges hautes pour protéger vos tibias.

Un téléphone portable chargé est un must. Les forêts peuvent être magnifiques mais peuvent aussi être dangereuses. Soyez attentif à votre environnement, mais soyez prêt à demander de l’aide en cas d’accident. Et qui sait, si vous découvrez un trésor, ce téléphone vous sera utile pour appeler des amis de confiance et le transporter vers votre véhicule.

Équipez-vous d’une pelle robuste et dentelée pour affronter les racines d’arbres qui pourraient se mettre en travers de votre chemin. Une pelle solide vous permettra de couper et d’accéder aux endroits cachés. N’oubliez pas les gants pour vous protéger des plantes indésirables, comme les ronces ou les orties.

Enfin, pensez à une boussole ou un GPS, surtout si vous envisagez de vous aventurer profondément en forêt. Une boussole peut s’avérer utile si votre téléphone ne capte pas de signal ou de GPS. Prévoyez toujours l’imprévisible, c’est la clé d’une escapade réussie en forêt.

Abonnez-vous pour recevoir les nouveaux articles par e-mails.

You may also read!

association détection de métaux de la garde

Association de détection : présentation de la GARDE

Comme tout loisir, la détection n’échappe pas à la règle et possède également son lot d’associations. Généralement en détection

Read More...
n1fouilleur

N°1 en kiosque: Trésors, le magazine des FOUILLEURS

Edito n°1 magazine des FOUILLEURS Vous l’attendiez depuis 2019, le Fouilleur magazine préféré des chasseurs de trésors est enfin de

Read More...
aimants puissants peche à l'aimant

Les aimants les plus puissants pour la pêche à l’aimant en 2023

Les pêcheurs à l'aimant sont toujours à la recherche des aimants les plus puissants, c'est à dire ceux qui

Read More...

2 commentsOn Astuces pour détecter dans les bois et forets

  • As a result the precessions of the nuclei get out of phase with each other and the total NMR signal decreases. stromectol uk buy

  • Il est à noter que les chasseurs de trésors novices, ayant lu des blogs Internet et, semble-t-il, maîtrisant la théorie de la recherche avec un détecteur de métaux, sortent sur le terrain ou grimpent dans les forêts, commettent encore et encore les mêmes erreurs. Mais ils ont lu à ce sujet, rivalisant les uns avec les autres, vantant leurs connaissances. Mais en pratique ça ne marche pas…

    Ils m’ont raconté comment des camarades expérimentés ont emmené quelques personnes pour une recherche amateur avec un détecteur de métaux dans les bois, qui n’avaient acheté que récemment des appareils, et avant cela, ils ont étudié des informations sur des sites de chasse au trésor pendant plusieurs mois. Ainsi, la première sortie est inoubliable, et ces gars étaient tellement chargés d’émotions que même à l’entrée du lieu de la prétendue perquisition, ils se vantaient mutuellement de leurs connaissances.

    Les camarades expérimentés à ce moment-là étaient simplement silencieux, n’empêchant pas les débutants de ressentir tout le charme et l’excitation de cette entreprise. Mais, dès que nous sommes sortis de la voiture, nous avons mangé un morceau et commencé à nous habituer à l’endroit, comme si tout m’était sorti de la tête pour les débutants. Découvrez rapidement les appareils et recherchez.

    Fouiller la forêt : un ensemble d’informations nécessaires
    J’ai beaucoup parlé (et continuerai) de la recherche en conditions forestières (ceux qui suivent de près les matériaux, qui les ont étudiés, ont probablement déjà une idée de la recherche), cette fois je voudrais donner un conseil simple sur la recherche à proximité vieux arbres . Malgré toute son apparente simplicité, cette question est assez intéressante et nécessite une attention, car vous pouvez courir à travers la forêt pendant des heures et vous retrouver sans rien (à l’exception des embouteillages et du papier d’aluminium), ou vous pouvez regarder attentivement autour de vous et travailler avec l’appareil dans des endroits spécifiques où, très probablement, les gens pourraient parfois s’arrêter et perdre quelque chose, ou cacher quelque chose.

    Étudier la carte de la forêt
    Ainsi, la forêt, à première vue seulement, peut sembler être un groupe désordonné d’arbres et d’arbustes, entre lesquels se trouvent des chemins de largeurs et de qualités différentes. En fait, il y a plus de zones envahies dans la forêt, il y a des clairières, des framboisiers, des myrtilles, des zones marécageuses, et il y a aussi des carrefours forestiers où les clairières se croisent.

    De plus, si vous étudiez attentivement la carte forestière (version papier, cartes de différentes années, vue satellite), vous pouvez facilement identifier les zones où l’exploitation forestière a été effectuée auparavant. Dans les conditions de la forêt, il n’est pas toujours facile de trouver un tel endroit à l’extérieur, car après des années d’inaction de la part d’une personne, la forêt se renouvelle et l’abattage précédent peut devenir tellement envahi qu’il ne se donne pas une façon.

    Mais, en regardant les cartes, en déterminant les coordonnées, il ne sera pas difficile de le trouver. Par conséquent, la première chose à faire dans la forêt est de marcher le long des sentiers (veillez à creuser des trous pour que tout ait son aspect d’origine), dans des zones proches des sentiers, et regardez à proximité immédiate les lieux des précédents la déforestation, puisque les gens y travaillaient, ce qui signifie qu’il y a une chance de trouver quelque chose.

    Faites attention aux vieux arbres et aux souches
    Mais la recherche de vieux arbres ou d’arbres bizarres qui sont clairement différents des plantes voisines est particulièrement intéressante. En règle générale, ces arbres peuvent être vus de loin, ils sont plus grands, ils ont un tronc plus épais (diamètre) et, comme je l’ai dit, l’arbre peut avoir une forme intéressante.

    Souvent, les vieux arbres sont déjà abattus et pourrissent sur le sol. c’est un point important, car de nombreux moteurs de recherche ne prêtent attention qu’aux arbres en croissance, tandis que l’arbre qui est “sain” aujourd’hui, il y a 100 ans, aurait pu être un semis ordinaire, auquel vous ne prêteriez pas beaucoup d’attention. C’est pourquoi, sans faute, vous devez rechercher les vieilles grosses souches, les grands arbres tombés et rechercher un détecteur de métaux à côté d’eux.

    Rappelez-vous votre enfance, quand dans les contes de fées, on nous lisait que le héros s’éloignait de l’arbre 5 marches vers le sud, puis tant de marches vers l’ouest, et ainsi de suite. C’est une information précieuse ! Nous avons remarqué une vieille grosse souche pourrie, ne soyez pas trop paresseux pour en faire le tour sur une dizaine de mètres, au moins.

    Ce n’est pas un fait que quelqu’un a déterré ses pièces de monnaie ou certaines choses directement sous l’arbre, très probablement, à un moment donné, l’arbre était un point de repère, à partir duquel ils étaient déjà partis. Alors, n’hésitez pas à ma recommandation!

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu