Comment faire de belles trouvailles avec un detecteur de metaux ?

Dans ce dossier nous vous dévoilons de nombreux trucs et astuces pour faire de belles découvertes et nous vous conseillons sur les endroits où utiliser un détecteur de métaux tout en respectant les lois en vigueur en France. Vous en avez assez de ne trouver que des déchets, vous ne savez pas où détecter, vous êtes perdu ?

Vous vous demandez également quelles trouvailles vous allez bien pouvoir trouver avec votre nouveau détecteur… Les réponses à toutes vos questions se trouvent dans cet article dédié à la pratique de la recherche à l’aide d’un détecteur de métaux. David Cuisinier, fondateur du Fouilleur, vous prodigue de nombreux conseils de recherche dans dans ce dossier et dans la video live de 2 heures ci-dessous.

Sommaire de la vidéo avec accès direct aux parties : 3:38 1) Rappel de la loi : où peut-on détecter en France et avec quels outils… 35:25 2) Je ne trouve que des déchets, est-ce normal ? 47:10 3) Comment trouver un bon coin ? 1:05:07 4) S’assurer que son détecteur est bien réglé 1:20:00 5) Champ, foret, plage, vignes… nos conseils où détecter pour ne pas rentrer bredouille

Quelles sont les lois sur les détecteurs de métaux ?

En France, le législateur a prévu en 1989 un espace de liberté pour la détection de métaux pratiquée dans un cadre de loisir. L’utilisation d’un détecteur de métaux est tolérée hors site archéologique et à condition d’avoir obtenu l’autorisation du propriétaire du terrain (propriétaire privé ou collectivité). Voici l’article L542.1 du Code du Patrimoine reprenant la loi 89-900: «Nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d’objets métalliques, à l’effet de recherches de monuments et d’objets pouvant intéresser la préhistoire, l’histoire, l’art ou l’archéologie, et autres trésors historiques, sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation administrative délivrée en fonction de la qualification du demandeur ainsi que de la nature et des modalités de la recherche.» Depuis 2016 et la modification du code du patrimoine suivie de la fiche Dacg Focus, les règles ont été précisées et sont dorénavant très claires. Pour être incollable sur le sujet, consultez le dossier complet des lois concernant les détecteurs de métaux en France rédigé et mis à jour sur le site Viveladetection depuis plusieurs années par David Cuisinier.

Petit historique des trouvailles que l’on peut faire avec un détecteur de métaux en France.

La France, comme la plupart des pays du vieux continent, possède une riche histoire métallique qui a débuté au 3ème millénaire avant J-C ! Il est donc tout à fait possible de sortir de terre un objet ou une monnaie perdue il y a plusieurs siècles voir davantage avec les premiers objets usuels (haches, pointes de flèche) et armes apparues dès l’Age du Bronze. Les premières monnaies que vous pouvez trouver en France remontent à l’Antiquité et plus précisément au VIème siècle avant J-C à Marseille (Massalia). Les grecs avaient en effet installé plusieurs comptoirs dans le sud de la France et y ont frappé des oboles et drachmes en argent. Les gaulois ont ensuite commencé à battre monnaie sur tout le territoire à partir du IVème siècle avant J-C en utilisant plusieurs types de métaux: or, argent, bronze mais également un assemblage de plusieurs métaux appelé potin.

Des trouvailles gauloises et romaines

Avec la romanisation de la Gaule achevée après la victoire de Cesar à Alesia (52 avant J-C), l’abondant monnayage romain arrive en Gaule : sesterces, as, deniers et aureis sont les monnaies du haut empire, alors que pendant le bas empire (à partir du III ème siècle après J-C) antoniniens, numus et solidus leurs succèdent. Il est tout à fait possible de trouver au détour d’un chemin ou d’un champ complètement au hasard une monnaie ou un objet perdu par un romain il y a 2000 ans. Les objets antiques les plus communs sont les appliques de meubles et fibules qui permettaient d’attacher les vêtements.

A la chute de l’empire de l’Empire romain, merovingiens et carolingiens se succèdent et construisent le Royaume Franc. S’en suivent alors près de 1000 ans de troubles. En effet, suite aux invasions barbares, les monnaies entre le Vème et le XV sont rares car utilisées uniquement par les classes aisées et les marchands. Il en va de même pour les objets. Le royaume des Francs est en proie aux guerres et invasions et toute la stabilité apportée par les romains a laissé place au chaos. A l’epoque on retourne au troc parfois à l’aide de jetons appelés méreaux. Les trouvailles métalliques du haut moyen age sont donc très prisées car rares.

Des trouvailles médiévales

Sous la dynastie des Capétiens, Philippe Auguste, dont le règne a duré de 1180 à 1223, contraint le peuple à n’utiliser qu’une seule et unique monnaie : le denier tournoi à son effigie. Les premiers francs furent frappés à Compiègne le 5 décembre 1360, pour aider à payer la rançon du roi Jean II, capturé par les Anglais. L’essor des échanges commerciaux nécessitant la frappe de monnaies, leur usage s’étend à toutes les classes même les plus populaires à partir du XVIème siècle et l’apparition des deniers et double tournois en cuivre sous Henri III. Ces monnaies qu’on trouve partout sont les plus communes à trouver avec un détecteur de métaux. Les boucles refont leur apparition et sont sans surprise l’objet usuel le plus facilement trouvé en détection. Les agrafes succèdent aux fibules puis sont remplacées par les boutons à la moitié du XIIIe siècle en France avec l’apparition des corporations de « boutonniers ». Leur usage se généralise dans les siècles suivants si bien qu’il s’agit également d’un objet facilement perdu au même titre que les dés à coudre. La révolution française sera une période riche pour l’émission de monnaie avec les célèbres monnaies en métal de cloche 12deniers et 2 Sols à l’effigie de Louis XVI.

Des trouvailles modernes

L’avènement des manufactures et les révolutions industrielles qui se succèderont aux XVIII ème et XIX siècles sont autant de facteurs ayant contribué aux quantités incroyables d’objets métalliques perdues au cours des 200 dernières années. Les monnaies en bronze frappées sous Napoléon III sont ainsi après les Double Tournois les plus faciles à trouver avec un détecteur de métaux car frappées dans un métal noble et très conductrices. Napoléon III a mis en circulation près de 200 millions de pièces de 20 Fr en or ; imaginez ce qu’il en est des quantités de centimes de l’époque ! À cette époque, l’union monétaire latine est en vigueur, il n’est donc pas rare de trouver des monnaies plus ou moins exotiques (belges, italiennes voir argentines) qui avaient cour légale en France ce jusqu’au début du XX ème siècle

Les deux conflits mondiaux apporteront en plus de leur lot de désolation une pollution en objets militaires qui peut parfois rendre très délicate toute détection. C’est pourquoi si vous habitez certaines région qui ont été le theatre de batailles, il vous faudra être prudent afin de ne pas exhumer de munitions et autres obus. Les objets usuels et monnaies de cette époque ont une valeur historique moindre qui est toutefois compensée par forte valeur émotionnelle compte tenu du contexte. Qui dans sa famille n’a pas eu un ancêtre qui lui a raconté la guerre. trouver un bouton d’uniforme de soldat ou une monnaie trouée de l’état français c’est en quelque sorte revivre cette histoire.

Voilà pourquoi j’ai coutume de dire que la détection en plus d’être le plus beau des loisirs, se révèle être également la seule machine à remonter dans le temps qui fonctionne vraiment ! Quelle que soit votre région, vous avez la possibilité de redécouvrir votre histoire, notre histoire à l’aide d’un détecteur de métaux. Un coup de pelle, te c’est parfois plusieurs décennies ou siècles d’histoire qui rejaillissent sous vos yeux.

Peut on eviter les déchets ?

Un détecteur de métaux vous permet de détecter tous les métaux précieux : or, argent, bronze, cuivre, mais également certains qui le sont moins : zinc, aluminium et fer. Un bon détecteur de métaux vous permet d’éliminer parfaitement les petits objets en fer (clous etc…) mais pas les gros (fers à cheval…) et ceux de forme circulaire (boucles et anneaux en fer).

Pour ce qui est des déchets communément trouvés que sont les cartouches, tirettes et papiers en aluminium et autres boites de conserve c’est plus compliqué. En effet, la signature électromagnétique de ces déchets est proche voir la même que celles d’objets précieux. Ainsi une tirette en aluminium fera réagit votre détecteur comme un objet en or; il en va de même pour une cartouche qui sonnera comme certaines petites monnaies etc…

Si vous choisissez de “notcher” c’est à dire éliminer certains métaux indésirables comme l’aluminium vous éliminerez par la même de très nombreuses trouvailles intéressantes qu’ils s’agisse de monnaies en alliages ou petit objets. Même si vous avez 10000 euros de budget aucun détecteur ne peut faire la différence entre un déchet en aluminium et une petit bijou en or. En conséquence, nous ne le répéterons jamais assez: ne montez jamais la discrimination au dessus du niveau du fer et ce même si vous en avez assez de sortir des déchets non ferreux ! Creusez également sur toutes les identifications numériques au delà du fer, même celle de faible conductivité ou celles qui produisent un son medium et pas aigu si votre détecteur offre 3 tons ou plus.

Si vous trouvez de gros objets en fer, c’est tout à fait normal. Un peu de pratique et d’oreille limiteront le nombre de ferraille que vous ramènerez dans votre escarcelle ! Si vous trouvez de petits objets en fer, type clous, c’est que votre discrimination est mal réglée ou bien que vous ne parvenez pas à mener à bien le processus de vérification de la cible (Target Checking) par de cours balayages. Dans le DVD du Fouilleur, nous vous montrons comment opérer afin d’éliminer à coup sur par des balayages courts et rapide au dessus de la cible les objets en fers indésirables. Si vous sortez de terre morceaux de zinc, déchets en plombs, cartouches ou étuis de préservatifs, c’est que vous maîtrisez votre machine car ce type de cibles sonne de la même manière qu’une bonne cible type monnaie par exemple. Je vous explique tout cela dans la video en tête d’article à partir de 1heure05min.

Où et comment utiliser un détecteur de métaux pour ne pas rentrer bredouille selon les terrains

Quel que soit le terrain où vous détectez vous êtes susceptible de faire de belles découvertes tant l’histoire de notre pays est riche. Choisissez vos terrains au hasard, éloignez vous de tous les sites historiques et archéologiques (cf début de l’article). Les plus belles trouvailles que nous avons vues ont été faites au hasard; dites vous bien que les proximités de lieux paraissant propices ont déjà tous été sondés !

Dans la video en tête d’article je vous donne bon nombre de conseils sur les endroits où passer votre détecteur et comment trouver un bon coin (à partir de 47min10). De manière générale il vous faut réfléchir, et vous demander là ou il peut y avoir eu de la vie ou du passage.

A partir de 1h20 dans la vidéo, je vous prodigue des conseils pour bien utiliser votre détecteur de métaux à la plage, en foret, dans une vigne ou dans les champs. Les techniques de détection varient en effet selon ces différents types de terrains. Ainsi la détection de plage est très spécifique; nous lui avons d’ailleurs dédié plusieurs articles spécifiques. En foret il vous faudra trouver des points remarquables, sortir des sentiers battus. Dans les champs il vous faudra ouvrir l’œil. Et dans les vignes, vous découvriez qu’il existe deux écoles !

Trouver le bon réglage pour votre détecteur de métaux pour faire de belles découvertes

Si vous êtes sur un bon endroit mais que votre détecteur est mal réglé, vous passerez à coté de belles découvertes. Il en va de même si vous utilisez un détecteur de métaux, un disque ou un détecteur non adapté au terrain. Dans ce loisir, hormis pour le choix de vos terrains, il ne faut rien laisser au hasard surtout pour ce qui est du matériel. Nous vous renvoyons pour cela à notre guide des meilleurs détecteurs de métaux et leurs réglages.

Nous avons rédigé de nombreux dossier qui expliquent comment trouver les meilleurs réglages pour les détecteurs de métaux les plus vendus comme les détecteurs Simplex, Vanquish ou Equinox, Teknetics ou Fisher.

Une fois votre détecteur de métaux acquis, la plupart des magasins vous laisseront vous débrouiller tout seul en vous renvoyant aux vidéos Youtube dediées aux détecteurs de métaux. Voilà pourquoi il y a des milliers de messages sur internet d’utilisateurs perdus demandant le meilleur réglage pour leur détecteur de métaux. Il n’existe toutefois pas de meilleur réglage pour votre détecteur comme nous l’expliquons dans la vidéo live de 2h20 ci-dessous qui va vous prodiguer des conseils pour bien régler votre détecteur de métaux.

Hélas, malgré nos efforts beaucoup de débutants ne s’en sortent pas et abandonnet ce loisir faute d’avoir su maîtriser leur détecteur ou d’avoir pu bénéficier des conseils de leurs vendeurs. Voilà pourquoi à la Boutique du Fouilleur on forme tous nos clients à la boutique, par internet ou téléphone. Depuis 2014, en exclusivité mondiale, on fournit avec chaque détecteur un DVD de formation en français crée par nos soins qui vous explique les réglages de base de chaque détecteur de métaux et surtout comment bien l’utiliser sur le terrain et ce des réglages jusqu’aux techniques de balayage en passant par l’entretien.

Si malgré cela vous avez des questions, vous pouvez rejoindre les 4 groupes d’entraide publics DETEXPERT comptant plusieurs dizaines de milliers de membres que nous avons crées et animons sur Facebook (Detexpert Identification, Detexpert Minelab, Detexpert Garrett, Detexpert Nokta Makro, Detexpert Teknetics). Nous avons également mis en place des groupes privés VIP réservés à nos clients dans lesquels nous répondons aux questions de réglages 7 jours sur 7 afin que vous ne soyez jamais laissés au dépourvu en cas de panne ou problème de réglages.

Trouver de vielles pièces avec un détecteur c’est bien, bien nettoyer ses trouvailles c’est encore mieux !

Comment identifier les pièces et objets trouvés avec un détecteur de métaux

Avant de nettoyer vos découvertes il vous faut les identifier afin d’apprendre de quel métal elle sont composées afin de déterminer la meilleure méthode de nettoyage

Le moyen le plus sur pour identifier une monnaie ou un objet trouvé avec un détecteur de métaux est de vous rendre sur notre forum sur ce site. Il compte plus de 20000 membres et 1.5 millions de message depuis 2005. Vous pouvez y accéder par le menu. Il vous suffit de vous inscrire en utilisant un pseudo et de poster dans la section correspondant à votre découverte. Donnez des photos nettes prises de jour de chaque coté s’il s’agit d’une pièce de monnaie, en précisant diamètre, poids (une balance de précision au centième est nécessaire) et département de découverte. vous pouvez également les faire identifier sur notre groupe Facebook qui compte 12000 membres. N’hésitez pas à contacter la rédaction du magazine, car nous publions anonymement les trouvailles les plus belles et originales.

Dès que vous faites une découverte, rangez la dans un petit sachet en plastique transparent. Ne les mettez jamais dans un porte monnaie ou dans une poche de pantalon au risque de les abimer. Il existe des boites à trouvailles Coin Saver de Garrett ou Coinpad qui permettent de protéger sur le terrain les découvertes les plus fragiles. vous pouvez ensuite ranger ces boites à découvertes très pratiques dans votre pochette à trouvaille que vous portez à la ceinture.

Sur le terrain, vous avez de grandes chances de rencontrer des passants qui vous demanderont ce que vous pouvez bien avoir trouvé avec votre drôle d’engin: montrez leurs déchets et monnaies abimées ou modernes afin de ne pas susciter la jalousie. La détection doit rester un loisir non vénal; montrer une belle découverte à un inconnu peut vous attirer des ennuis. Ne nettoyez jamais une monnaie ou un objet sur le terrain car à coup sur vous allez l’endommager. Faites le une fois rentré çà la maison. Ne grattez jamais une monnaie en or ou en argent avec votre doigt sinon vous allez la rayer ! Vous n’avez pas le temps de nettoyer une monnaie et voulez la protéger : laissez là dans un tube rempli d’eau ça limitera l’oxydation.

Nos conseils pour nettoyer et protéger vos trouvailles faites avec un détecteur de métaux

On préfère parler de nettoyage que de restauration; si votre monnaie est abimée ou a beaucoup circulé il est impossible de la “réparer” ou de la restaurer à la manière d’un tableau par exemple. Au mieux nous allons vous expliquer comment enlever la couche de terre et les concrétions qui se sont déposés. Il est important de se rappeler que dans le doute, mieux vaut laisser la trouvaille comme elle est plutot que de tenter de lui rendre sa jeunesse en la faisant briller par exemple ! Privilégiez les méthodes manuelles aux produits chimiques; électrolyse est à réserver aux utilisateurs avertis tant elle peut abîmer vos découvertes faites avec un détecteur de métaux. Si la trouvaille est fragile ou ancienne il faudra être prudent. Quoiqu’il arrive, il faut commencer par dégrossir et enlever le gros de la terre sous l’eau . Pour l’or et l’argent frottez doucement avec l’intérieur du pouce avec du savon; ne grattez jamais au risque de rayer la trouvaille. Vous pouvez utiliser une brosse à dent pour les autres métaux. Une fois le gros de la terre parti, il va falloir y aller en finesse.

Pour les pièces en or ou en électrum, évitez les méthodes manuelles qui pourraient rayer la monnaie. Utilisez un chiffon de polissage numismatique. L’or étant par nature inoxydable, le ne nettoyage ne devrait pas se révéler trop difficile. Si la monnaie est fine (monnaie médiévale ou royale), surtout allez y doucement pour ne pas la casser !

patine

Pour les monnaies en argent, on évitera également les méthodes manuelles. S’il s’agit d’argent pur, et non d’un alliage en billon, vous pouvez utiliser la méthode de la papillote détaillée dans le numéro 60 du magazine. Pour les monnaies en billon ou celles qui sont fourrée présentant des concrétions, utilisez la solution anti gangue d’André.

Pour le bronze ou le cuivre, il va falloir absolument conserver la patine, c’est à dire la couche d’oxydation verte. Utiliser électrolyse, un produit chimique (nettoyant ménager…) voir même du jus de citron ou du vinaigre peut anéantir cette patine qui fait toute la valeur de votre trouvaille. Nous vous conseillons d’utiliser un stylo avec embout en fibre de verre. Cela vous permettra de retirer les dépôts sans abimer la patine. Pour protéger votre table et ne pas tout salir provoquant la colère de madame, utilisez un tapis de nettoyage.

stylos

Stylo nettoyeur fibre de verre : permet de nettoyer les monnaies sans abimer la patine

Stylo nettoyeur Laiton : permet de dégrossir et d’enlever des dépôts très durs sur les monnaies. Attention, mine très abrasive à ne jamais utiliser sur la monnaie même mais sur la terre séchée. Ces mines en laiton se montent dans le stylo nettoyeur fibre de verre.

Crayon à André petite mine dure acier : Il permet un travail de précision et de finition sur les détails de votre monnaie sans abimer la patine.

Crayon à André grosse pointe dure acier : Il permet d’éliminer les concrétions tenaces en frottant selon un mouvement circulaire. Grâce à la 000, la patine est préservée.

Crayon à André mèche acier XXX (ou laine d’acier XXX) : Il doit être utilisé pour brosser régulièrement la monnaie ou l’objet restauré pour estimer l’état d’avancement du processus de nettoyage. Vous pouvez acquérir des recharges XXX.

Crayon à André embout scalpel laiton : Il permet de dégrossir le travail en retirant les plus grosses concrétions uniquement. Attention cette pointe peut rayer votre trouvaille et abîmer la patine. A utiliser donc avec précaution.

Vous pouvez également utiliser une mini-meuleuse ou Dremel, mais là encore, choisissez le bon embout ! Un embout en acier sera moins abrasif qu’une brosse laiton. Les embouts avec feutrine se débrouillent très bien pour lustrer une monnaie. Il est vrai que parfois, la monnaie est tellement abimée avec une patine non uniforme, qu’il faut se débarrasser de la belle couche verte pour l’identifier. C’est la seule exception à la règle de sauvegarde la patine !

Si vous avez abimé par mégarde la patine, il est possible de repatiner vos monnaies en bronze en utilisant la boite à Patine d’André. Certains prospecteurs expérimentés utilisent des solutions à base d’ammoniac dans du papier journal pendant plusieurs jour.

Une fois vos trouvailles nettoyée, pour les protéger ou maintenir une jolie teinte, vous pouvez utiliser de la cire, du cirage incolore ou encore mieux en utilisant le Paraloid B72 d’André.

Pour classer vos monnaies modernes, un classeur numismatique fera l’affaire. Si vos monnaie sont fragiles ou ont une patine friable, le feuilles étroites en plastiques qui font pression du classeur risquent d’abimer ces dernières, surtout quand vous voudrez les sortir pour les observer. Optez plutôt pour des tiroirs numismatiques ou médailliers. Les plus connus sont ceux de la marque Leuchturm. Il existent en diverses tailles (14, 20, 40 mm). Il existe également des versions XL à compartiments variables plus hautes pour les objets. Ces tiroirs présentent l’avantage de s’empiler. Vous pouvez même dans ces derniers des capsules transparentes dans lesquelles vous rangez vos monnaies si vous ne voulez pas laisser de trace sur ces dernières. Là encore, n’hésitez pas à porter des gants.

Pour transporter ces monnaies, vous pouvez insérer ces médailliers (entre 5 et 10) dans des valises numismatiques dédiées. Il existe également des valisettes à petit prix chez Leuchturm. Nous vous déconseillons les valisettes à 20 euros que vous trouvez parfois en grande surface, car dès que vous positionnerez ces dernières à la verticale, les monnaie se renverseront.

Vous ne savez pas quels outils de nettoyage ou quels rangements acheter ? Nous avons conçus plusieurs packs promotion qui regroupent tout ce dont vous avez besoin. Le pack nettoyage contient tout ce dont vous avez besoin pour nettoyer; le pack restauration vous permet de nettoyer mais egalement protéger et restaurer vos trouvailles, alors que les packs numismatique 1, 2 et 3 contiennent tout ce qu’il faut pour nettoyer, protéger et transporter vos découvertes.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu