Dépollution : ramasser ou eliminer les déchets avec un détecteur de métaux ?

In Astuces de détection, Trouvailles et leurs histoires
depollution avec un detecteur

Contrairement à ce que pense nos détracteurs, Pour trouver une monnaie trouver il faut creuser 20 fois. Et ces 20 fois sont à tous les coups des déchets métalliques de toutes sortes. D’après les sondages que nous menons depuis 15 ans via le forum et auprès de nos clients, chaque année, un prospecteur sort de terre en moyenne près de 30 kilos de déchets. Ces détritus ont de nombreuses origines: poubelles, boues de curage qui se retrouvent dans l’épandage des champs, morceaux d’outils agricoles, cartouches de chasse… Pendant que certain mènent une chasse aux sorcières, contre nous, nous les utilisateurs de détcteurs de métaux, nettoyons toute cette pollution. Ca, hélas, personne n’en parle… à part nous ! Dans cet article nous allons vous montrer ce à quoi vous vous exposez si voulez éliminer à tout prix ces déchets.

Mais d’où vient toute cette pollution !

Nous voici en quête d’une “matière” qui pollue insidieusement, de nos jours, l’herbe grasse des prairies et l’humus des sous-bois. Car le citadin du XXIᵉ siècle, encagé dans des cubes de béton à longueur d’années, a perdu le contact avec la nature, dont il provient pourtant. Aussi, lorsque le soleil luit, lorsque son patron l’invite généreusement à déserter l’atelier où il sue quotidiennement pour deux francs et six sous, voilà notre rat des villes libéré des contraintes du siècle, assis au volant de sa bagnole et quittant les autoroutes sillonnées par les interminables files de voitures, celles de ses comparses ; c’est qu’il s’en va, lui comme les autres, rejoindre les étendues agrestes cultivées par son compère raton ou vieux rat édenté, lequel habite évidemment aux abords des dits champs.

dechets suite
Déchets collectés lors d’un rallye de détection

Or notre citadin s’il est un rat, n’est pourtant point avare de détritus, métalliques ou non, qu’il abandonne systématiquement là où il se rend, au gré du vent. Car notre citadin, plus à l’aise dans un hypermarché regorgeant d’emballages qu’au beau milieu d’un bois, ne manque pas de laisser à Dame Nature son empreinte personnelle : canettes de bière vides, bouteilles en plastique, papiers d’aluminium de tout poil… Bref, le rat des villes a perdu le sens de l’écologie domestique… Et quand la chasse est ouverte, c’est le rat des champs qui surpasse son compère citadin.

Vous l’aurez compris, les sources de pollution métallique sont multiples. Elle proviennent des villes, de la campagne, de l’activité industrielle et même agricole…Les champs ont enrichis avec les boues des égouts ou l’épandage. Au fond d’une ferme nos ancêtres avaient coutume de jeter leurs ordures “au fumier” ancêtre du composte, sauf qu’un objet manufacturé ne se dégrade pas à la même vitesse qu’un déchet végétal. Ce fumier se retrouve ensuite bien souvent dans les champs. C’est pourquoi, quand vous détectez dans un champ, plus vous vous rapprochez d’une ferme, plus la densité d’objets métalliques (trouvailles et déchets) est importante.

Doté du nec plus ultra des flingots dévolus à la chasse, le nemrod abandonne négligemment à la nature ses cartouches tirées et puissamment éjectées de la chambre de ses deux canons. Du coup… (et n’y voyez aucune malice), les détectoristes débutants, qui eux aussi aiment à prendre le large sont devenus artistes à plein temps, s’agissant de la virtuosité avec laquelle ils déterrent les déchets du rat des villes et du rat des champs. Alors, ces jeunes confrères en détection attendent impatiemment qu’on leur divulgue quelques lumières, afin qu’ils abandonnent là leurs activités d’éboueurs bénévoles en déchets d’aluminium et cartouches de chasse. Mais éliminer les déchets n’est pas chose aisée; nous n’avons de cesse de le répeter puis 15 ans.

Débutants en prospection, soyez des éboueurs utiles…

Naturellement, ceux qui pratiquent déjà ce loisir pourraient se passer de découvrir cette “matière”, je la mets néanmoins à leur disposition (il s’agit, bien sûr, de l’art et la manière de discriminer les détritus…). Et ils vont probablement continuer cette saine lecture car ils ont encore (c’est sûr) des choses à apprendre ou à redécouvrir. M’adressant donc tout spécialement aux nouveaux adeptes de la poêle à frire, ce chapitre d’importance vous donnera quelques astuces pour éviter de déterrer les déchets de la gent ratière, ci-dessus explicitée, tout en vous invitant à constater que les jolies piécettes ne sont pas aussi fréquentes à détecter que les déchets. Il est certain que, la plupart du temps, vous ne trouverez que du métal.

Accessoirement, vous pourrez aussi découvrir des champignons, mais ce ne sera sûrement pas grâce a votre détecteur, mais plutôt à votre œil aiguisé de fouineur. Nous ne sommes même pas sûr, d’ailleurs, que les champignons soient riches en fer… Les truffes, peut-être ? Donc, la trouvaille la plus rencontrée, vous vous en doutez un peu, c’est le déchet métallique. Immonde, inutile, parasite et moche en plus, il est là, caché sous les tapis de feuilles des bois et sous la fine couche de sable des plages. Il n’attend que vous pour vous démoraliser. Résultant d’un manque d’éducation, ce depuis plusieurs siècles, il pollue le plus petit endroit ou l’homme a mis les pieds. Selon l’endroit que vous prospectez, le type de déchets va varier. En bord de mer, ce sera de l’aluminium d’emballage et des capsules, alors qu’en forêt, vous trouverez plus souvent des cartouches de chasse. Les zones où des affouages ont été faits par des amateurs de vins et de bières fourniront d’innombrables capsules et, occasionnellement, d’horribles boules d’aluminium…

Culots de douilles de chasse
Culots de douilles de chasse

S’agissant des déchets, n’ayez aucun doute, votre récolte sera toujours fructueuse ! Mais, comme vous avez un moral à toute épreuve, et que vous êtes de gentils écologistes, vous serez ravis de les ramasser pour le bien de notre Dame Nature. Par bonheur, les zones riches en déchets sont aussi celles où vous avez le plus de chance de déterrer des monnaies, ou tout autre objet intéressant. Plus l’activité humaine aura été importante et plus la probabilité de faire une belle récolte sera élevée. Si vous trouvez beaucoup de déchets dans une zone, cela signifie que vous êtes peut-être le premier à y passer votre détecteur; cela peut donc valoir le coup de s’acharner car si vous avez la primeur de la trouvaille de déchets, vous serez également à coup sur le premier à y trouver la pièce sublime perdue il y a quelques siècles.

Il y a néanmoins des extrêmes, il faut les signaler. Il vous arrivera très certainement un jour de prospecter sur des champs ou des épandages très fréquents ont terriblement pollué les sols. Si, dans ce contexte, vos poches se remplissent de déchets innommables, sans que vous ne trouviez le moindre petit objet intéressant, personne ne vous en voudra de quitter les lieux. Mais si, au cours de ses sorties de détection, le prospecteur que vous êtes, veut bien passer de longues heures à dépolluer les zones infestées de détritus, vous serez alors distingué au rang de poêleur-écolo de première ! C’est sûr, ce n’est pas votre motivation première… peut-être la seconde !

Quoiqu’il arrive ramassez vos déchets car vous donnez une bonne image de notre loisir, mais cela vous évite également de retomber dessus quand vous repasser votre détecteur sur la zone quelques mois ou années plus tard ! N’oubliez pas non plus que tous ces métaux que vous accumulez ont une certaine valeur marchande que vous pourrez faire fructifier chez tout bon ferrailleur qui se respecte. Nous vous conseillons après chaque sortie de trier vos déchets en séparant le fer du cuivre/bronze et de le l’aluminium. Enfin, ce morceau de herse rouillé qui vous a fait perdre 10 minutes lors de son exhumation, a peut être une valeur pour l’agriculteur qui vous a donné l’autorisation. Certaines pièces agricoles peuvent valoir plusieurs centaines d’euros. Restituez les au propriétaire ou mettez les en bordure du terrain afin que ces derniers n’abiment pas les engins agricoles.

Peut-on éliminer les déchets grâce à des réglages avancés ?

C’est la question qui revient le plus souvent après l’achat d’un détecteur. Elle est posée chaque jours plusieurs fois sur les réseaux sociaux. La réponse est immanquablement la même: Oui c’est possible, mais non il vaut mieux eviter d’eliminer les déchets. Les déchets métalliques peuvent etre en cuivre, aluminium, fer…Si vous montez la discrimination de votre détecteur au delà du fer pour les éliminer, vous risquez d’éliminer d’autres cibles précieuses (bijoux en or, monnaies en alliage, petits objets usuels). Voilà pourquoi si vous vous contentez d’éliminer les petits déchets en fer (clous…), vous ne risquez pas de manquer la moindre trouvaille. Sachez qu’il est normal d’exhumer de gros objets en fer; quand on entend rejet du fer, on fait allusion aux petits objets et pas aux gros (fers à cheval, dents de herse…). Les anneaux en fer, même petits , trompent également les détecteurs à cause de leur forme circulaire: en trouver est tout à fait normal.

Si vous voulez éliminez des déchets en aluminium ou plomb, il faut être chirurgical, en utilisant la fonction Notch qui permet d’éliminer certains segments de conductivité au delà du fer comme nous l’apprend le lexique des réglages d’un détecteur.

Dans la plupart des cas, l’utilisation du Notch est à déconseiller en France. C’est un réglage qui est propre aux détecteurs américains, car là bas, l’histoire métallique est bien complexe que la notre, et on ne trouve pas tous ces alliages que sont l’electrum, le potin, le billon qu’on trouve en Europe depuis l’antiquité.

Néanmoins, dans au moins deux situations, cette fonction d’acceptation ou de rejet d’une signature d’objet en particulier peut être utile. Lors d’un rallye, caler son détecteur sur un jeton en plomb (mode ACCEPT) peut vous donner un avantage certain. De même, si vous détectez sur un terrain saturé de billes de plomb ou shrapnell, l’usage du notch peut vous éviter de vous arracher les cheveux (mode REJECT).

ecran d'un detecteur ace 250 de garrett
L’ACE250 de Garrett propose un NOTCH (ELIM), qui permet de rejeter un type de cible que vous aurez préalablement choisi

Mais attention, si ces billes sont de diamètres différents, vous ne pourrez en éliminer qu’un seul type. La plupart des détecteurs même d’entrée de gamme proposent une discrimination par segment ou Notch. Prenons l’exemple de l’ACE250 de Garrett qui a l’avantage de proposer un “notch REJECT”. Passez une bille de plomb devant votre disque. Repérez le segment ou le curseur indiquant la nature du métal s’arrête. Positionnez ensuite le NOTCH (touche ELIM) sur ce segment. Attention, toutes les cibles ayant cette signature seront discriminées. Mais rassurez-vous, l’ACE250 est un appareil tellement étonnant, que si vous “notchez” une petite bille de plomb, une pièce médiévale en or de diamètre 15 mm sera tout de même détectée ! Plus votre appareil sera évolué, plus sa discrimination se ra précise. Là où un appareil d’entrée de gamme comme l’ Garrett n’a que 10 à 16 segments, un appareil haut de gamme comme l’Equinox de Minelab en a près de 100.

Minelab a implémenté dans ses Equinox et Vanquish la technologie Iron Bias. Distincte de la discrimination et du notch, cette fonctionnalité permet de mieux éliminer le fer. Qu’est ce que cela signifie ? Certains objets précieux ont des compositions qui mêlent fer et bronze par exemple; c’est le cas d’une lame avec son manche, ou bien d’une capsule. Si vous prospectez à la plage vous l’aurez remarqué: votre détecteur éliminera plus facilement une vieille capsule de bierre oxydée qu’un bouchon de bière perdu ç il y a peu. S’il ne reste que du fer sur votre capsule, elle sera éliminée naturellement comme un clou l’est. Par contre, la couche de peinture ou de galvanisation elle n’est pas ferreuse, plus il en reste plus cela trompera votre détecteur. Plus vous augmentez l’Iron Bias, plus vous demandez à votre détecteur de rejeter ces objets à la composition mixte fer+non ferreux. Si vous l’utilisez, vous trouverez moins de capsules, mais attention aux petites chaines en or qui pourraient s’en trouver éliminées également. Minelab au fur et à mesure des mises à jour de ses détecteurs a amélioré cette fonctionnalité.

Attention donc aux réglages magiques que sont le notch et l’iron bias !

Vous l’aurez compris, discriminer tous les types de déchets reviendrait à discriminer une quantité impressionnante de cibles intéressantes. Fini les petites monnaies de billon et autres bijoux d’or ! Fini les bagues romaines ! Fini les fibules antiques ! D’ailleurs, que celui qui doute de ces bons principes retourne étudier la discrimination. Seul le ” Notch ” peut être d’un grand secours. Sur plage par exemple, cette fonction rend parfois de grands services lorsque le temps libre, consacré à la détection, se fait rare, et que, du coup, l’on souhaite optimiser sa sortie.

Ainsi ne perd-on pas de temps à creuser inutilement dans le sable (si ce n’est pour construire le château fort des enfants…). L’autre cas d’espèce est consacré aux recherches bien spécifiques : des pièces de 1 et 2 euros… à titre d’exemple… À propos du Notch, il est utile de mettre en garde ceux qui souhaitent l’utiliser régulièrement. Nous avons réalisé une expérience avec deux cibles, un petit potin gaulois “Janiforme” des Lingeons et une cartouche de chasse. Oui, je sais, l’exemple choisi n’est pas vraiment caractéristique, car vous n’êtes pas censé rechercher des monnaies antiques. Cependant, il serait dommage d’en manquer une au détour d’un chemin. Dans l’exemple qui nous intéresse, sachez que le potin gaulois a été rejeté, suite à un Notch réglé pour discriminer la cartouche. De manière générale, il ne faut jamais tenter de discriminer une cartouche, tenez vous le pour dit !

Déchets en plomb
Déchets en plomb

Ainsi par exemple, un Notch réglé pour discriminer une grosse bille de mousquet discrimine en même temps les pièces de dix centimes de Napoléon III… Voilà, j’ai fait ce petit commentaire pour vous rappeler que le Notch n’est pas une fonction très fiable.

Même avec un niveau de discrimination faible, certaines pièces modernes comme les 2F semeuse en nickel sont discriminées. Il en va de même pour les de 1ct Epi des années 60 qui sont en acier inoxydable et plus récemment pour les monnaies de 1, 2 et 5ct d’euros. En effet ces pièces sont en acier (donc discriminées) mais plaquées en cuivre. La même remarque que pour les capsules s’applique: si elles ont perdu ce plaquage à cause del ‘action du sel par exemple, elles seront rejetées; le seul moyen est alors de détecter en mode tous métaux pour les trouver. Si elles ont conservé leur plaquage, leur conductivité n’en reste pas moins très proche de celle du fer (1 sur un Equinox !), elles produisent donc un son peu net et seront éliminées si vous avez activé la fonction Iron Bias.

dechets trouvailles
Certains de ces objets ne sont pas des déchets, il serait dommage de ne pas les ramasser !

Pour finir certain objets qui peuvent vous apparaitre comme des déchets sur le terrain n’en sont parfois pas ! On trouve parfois des trésors dans les boites à “merdouilles” (appelée BAM) des prospecteurs.

Abonnez-vous pour recevoir les nouveaux articles par e-mails.

You may also read!

monnaie romaine L’avers de ce denier présente la légende ANTONINVS PIVS AVG. Il ne s’agit néanmoins pas d’un denier d’un emepereur de la dynastie des Antonins mais de Caracalla, son vrai non étant Marcus Aurelius Antoninus

Comment lire une monnaie romaine et déterminer son origine ?

Trouver une monnaie romaine en détection c'est bien, voire géniale. Mais une fois bien nettoyer, il est super intéressant

Read More...
casque sans fil minelab

Comment coupler un casque sans fil sur les détecteurs Minelab Equinox et un Vanquish

Minelab est l'un des premiers fabricants à équiper tous ses détecteurs de métaux de casques sans fil. Cela a

Read More...
La différence de diamètre est énorme avec les disques standards 21x16 et 23x30 cm sef !

Disque SEF: gagnez 30% de performance sur votre détecteur Garrett ACE

Comment transformer un détecteur de métaux bas de gamme comme un Garrett ACE 250 vers un détecteur performant milieu

Read More...

Mobile Sliding Menu