Reportage sur la détection avec le Fouilleur sur TF1 : 2.8millions de téléspectateurs !

In Non classé
rep

Le 1er mai 2022 l’émission Grand Reportage sur TF1 nous a accordé le rare privilège d’un 2ème reportage en 4 ans après celui de 2018 qui avait déjà présenté l’équipe du Fouilleur en pleine recherche dans un moulin. Cette fois à la clé, un record pour un reportage dédié à la détection de métaux avec 2.8millions de téléspectateurs ! Retour sur les coulisses de cette émission et sur ce qui n’a pas été montré.

Le 10ème reportage TV pour le Fouilleur

Vous pouvez retrouver une partie de nos émissions sur la détection en cliquant ici. Notre première apparition remonte à 2006 dans l’émission Combien Ca Coûte sur TF1. Depuis nous avons enchaîné interviews et reportages sur la plupart des grandes chaines du PAF: France 2, France 3, France 5, BFMTV… Nous sommes également passés à la radio et dans de nombreux magazines. A chaque fois, au delà de la mise en avant du nom le Fouilleur (magazine, boutique, rallyes, recherches chez les particuliers) notre but reste toujours le même: donner une bonne image de notre loisir et faire la promotion des bonnes pratiques. Cliquez sur la video ci-dessous pour visionner le reportage dans son intégralité.

Le reportage diffusé sur TF1 le 1/5/2022

Donner une bonne image de la détection de loisir

Dès l’une de nos premières émissions en 2007, nous appelions à un aménagement législatif. Nous rappelons à chaque fois la loi et les bonnes pratiques et ce même si ces passages sont parfois coupés au montage. Il faut savoir que sur 1 heure tournée, parfois seules 2 minutes sont conservées. Sur France 2, dans un reportage dédié à la pêche à l’aimant, là encore, nous rappelions les bonnes pratiques à un moment ou des youtubeurs faisant n’importe quoi pour obtenir des pouces bleus (pêche dans la fontaine de la place de la Concorde) amènent certains départements à en interdire la pratique.

IMG 0634

Dans ce reportage, la séquence rappel des lois n’a malheureusement pas été conservée au montage. La détection a eu lieu dans un bois privé, puis dans une ferme et enfin dans un château, le tout avec autorisation du propriétaire avec motif légal. Hélas, hormis les trouvailles habituelles (Napoléon, Double Tournois abîmés, objets usuels modernes) peu de choses ont été trouvées. Un fusil, un peu d’argenterie, voilà ce que nous avons remis au propriétaire.

Ce qui n’a pas été montré par les journalistes

trouvailles reportage tf1

Nous avons été filmés pendant 1 semaine dans plusieurs lieux: à pithiviers, en bois privé du Loiret, près de Valence dans une ferme du 16ème siècle et au château de Charmes. Le propriétaire de la ferme avait fait appel à nous pour retrouver des biens appartenant au propriétaire précédent, un vendeur de bétail. Au final pas de trouvailles mémorables, mais une Louis XVI posée sur le sol depuis plus de 200 ans et dont le ruissèlement de l’eau avait rendu une face complètement lisse. Hélas, cette scène n’a pas été retenue.

Le propriétaire du château a fait appel à notre équipe pour retrouver de l’argenterie car ce haut lieu est resté dans sa famille pendant plusieurs siècles avec une coupure à la fin du XIXème siècle. Notre 2ème mission était de vérifier la présence d’une salle ou d’un vide sous le château. Ce dernier a été squatté et dégradé; les occupants indésirables ont effectué des forages dans plusieurs pièces (on voit un trou dans le reportage) à la recherche de cette pièce cachée. Nos 2 appareils géophysiques l’ont confirmé (un OKM EXP 4500 et un radar de sol EASYRAD 3X). Nous avons également retrouvé les traces de l’ancien de chemin de ronde; nous laissons au propriétaire le soin d’aller plus loin dans les démarches de fouilles, car ce vestige se trouve à 2m sous les remblais. La plus belle trouvaille fut une pièce de 50F en argent datant du temps ou les coteaux du château servaient pour la culture de la vigne.

IMG 0617

“En vérité, je ne voyage pas, moi, pour atteindre un endroit précis, mais pour marcher : simple plaisir de voyager.”

Robert Louis Stevenson

Un message positif

Ce reportage donne une bonne image de notre loisir. Au delà de l’aspect mercantile symbolisé par le pilleur, sur lequel le journaliste ne s’attarde que 30 secondes, c’est la quête qui est mise en avant et non les découvertes et leur valeur. Je le répète souvent, il n’y a pas de petites trouvaille; le plus important n’est pas l’objet en lui même mais l’histoire qu’il raconte.

Il en va de même pour l’orpailleur en Australie qui, même s’il ne s’enrichit pas avec ses pépites, vit une véritable aventure. Il en va de même enfin pour le chasseur de quartz qui au prix d’efforts importants parvient à ramener un très beau bloc de minéral… dont il refuse au final de se séparer.

Le point commun entre ces 3 histoires est que même si le résultat (ici les trouvailles) n’est pas au rendez-vous, l’aventure, elle, était bien là. N’est ce pas là le meilleur argument pour mettre en avant notre si beau loisir: il permet de nous évader, de cultiver notre corps et notre esprit…c’est celui en tout cas que notre équipe de passionnés et de puristes utilise à chaque fois qu’elle présente la détection de loisir.

#viveladetection

Abonnez-vous pour recevoir les nouveaux articles par e-mails.

You may also read!

association détection de métaux de la garde

Association de détection : présentation de la GARDE

Comme tout loisir, la détection n’échappe pas à la règle et possède également son lot d’associations. Généralement en détection

Read More...
n1fouilleur

N°1 en kiosque: Trésors, le magazine des FOUILLEURS

Edito n°1 magazine des FOUILLEURS Vous l’attendiez depuis 2019, le Fouilleur magazine préféré des chasseurs de trésors est enfin de

Read More...
7 emperors

Comment lire une monnaie romaine et déterminer son origine ?

Trouver une monnaie romaine en détection c'est bien, voir génial. Mais une fois bien nettoyer, il est super intéressant

Read More...

Mobile Sliding Menu